Translate

jeudi 8 mars 2018

Le végétarisme sentimental.

Le végétarisme sentimental.


On se souvient du beau geste de cet archiduc Léopold-Ferdinand D'Autriche-Toscane, qui, en ayant assez de son archiduché et des vingt milles florins de rente avec lesquels il devait entretenir son service d'honneur, déchira ses titres et prit le nom très bourgeois de Wœlfling, pour avoir le droit d'épouser une fille simple, de condition modeste, Mlle Adamowitch, dont la beauté l'avait séduit*.
Ceci se passait il y a cinq ans. Hélas! ce mariage d'amour vient d'être rompu par la volonté même des conjoints. Après s'être juré une fidélité éternelle, ils se sont séparés par un divorce. La vie commune était devenue impossible pour eux par suite des pratiques pythagoriciennes qu'avait adoptées la jeune femme qui s'était adonnée au végétarisme rationnel.
Le végétarisme peut donc devenir la cause de graves dissentiments conjugaux. On le comprendra sans peine si l'on veut bien réfléchir qu'il assujettit certains de ses adeptes aux règles de vie les plus sévères. C'est ainsi que, sous le nom de végétarisme rationnel, les néo-pythagoriciennes en arrivent à préconiser la répudiation rigoureuse de l'emploi de toute matière animale non seulement dans l'alimentation, mais aussi dans la confection des vêtements et de la chaussure, de même que pour tous les usages de la vie.

Une réforme du vêtement.

On cite une végétarienne passionnée, miss Anna Kindsford*, qui pousse le culte des idées pythagoriciennes jusqu'à ne pas vouloir se servir de cuir, n'admettant pour les souliers que des tissus caoutchoutés. Elles fait ses visites en chaussures dites "bains de mer" et conseille l'emploi des espadrilles.
Mme Viegelé, qui est la présidente des dames végétariennes d'Angleterre, exige qu'on proscrive de même l'usage des gants de peau et des robes de soie. Elle n'admet pas davantage que l'on se serve de velours, puisque celui-ci est fabriqué avec de la soie, laquelle provient de l'estomac d'une chenille.
Dans son système, qui interdit le meurtre de tout animal, il faut, pour être logique, condamner également les vêtements fourrés. C'est ce qu'elle a proposé du reste aux dames végétariennes de son club, en les conjurant de sacrifier à l'avenir les toques d'astrakan, les collets de zibeline et les manchons de renard bleu.
On voit que la philosophie végétarienne se réclame ainsi du bouddhisme et de la sagesse de ces bonzes de l'Extrême-Orient qui ne permet pas à l'homme de tuer qui a vie et lui interdit même de faire la chasse aux parasites familiers dont ses vêtements sont infestés.
C'est en s'adonnant à ces pratiques et en adoptant un genre de vie spéciale que la jeune femme de l'archiduc a fini par s'aliéner les sympathies de son mari, qui lui avait cependant sacrifié son rang et ses titres.

Villages d'anachorètes.

On sait que dans leur désir de perfectionnement, les végétariens en sont arrivés à condamner l'usage du lait, du beurre et des œufs. On n'est que semi-végétarien lorsqu'on se borne à ne pas manger de viande. Le poisson et les crustacés, eux aussi, doivent être bannis de l'ordinaire du vrai sage. Le vin n'est pas davantage toléré sur la table des partisans de la "bonne réforme" qui, en Angleterre, a pris le caractère d'une violente réaction contre les excès de l'alimentation animale et de l'usage des spiritueux.
Il existe près de Canterbury, dans le comté de Kent, une localité dont tous les habitants, propriétaires, cultivateurs, domestiques, sont végétariens. Il n'y a plus dans le pays ni boucherie, ni charcuterie. C'est un village de sectaires, le village de la bonne réforme alimentaire, comme ils l'appellent, the good reform colony. On y tue plus aucun animal; aucune chasse, aucune pêche n'y sont permises.
On se demande combien de temps une telle expérience pourra se prolonger dans une contrée couverte de brumes et où, pendant une bonne partie de l'année, règne un froid assez intense. Le régime pythagoricien est plus facile à suivre et plus inoffensif, surtout dans les pays méridionaux. Mais dans le Nord, le besoin de la viande s'accentue d'une façon particulière et une nourriture très substantielle est nécessaire pour réparer les déchets de l'économie.
Aussi est-il fort douteux que le régime dont les anachorètes anglais vantent aujourd'hui les bienfaits puisse s'acclimater longtemps dans la brumeuse Albion.

                                                                                                            Henri Plessis.

Mon Dimanche, revue populaire illustrée, 11 août 1907.

*Nota de Célestin Mira:


Quelques incertitudes: Léopold-Ferdinand de Habsbourg-Toscane, fils aîné de Ferdinand IV de Habsbourg-Toscane et d'Alice de Bourbon-Parme,  a été marié trois fois. Alcoolique, après une liaison avec une prostituée, il se fait appeler Léopold Wölfling. Sa première femme s'appelait Wilhelmine Abramovic. (source wikipédia)

*



Anna Kingsford fut une militante féministe, écrivain, médecin, théosophe, spiritualiste et hermétiste anglaise. Elle milita pour le végétarisme et contre la vivisection. (source wikipedia)


Image extraite de l'Histoire du végétarisme en BD d'Estelle Vonfeldt et Marine Gasc. 
http://www.slate.fr/story/99821/lhistoire-du-vegetarisme-en-bd