Translate

lundi 28 mai 2018

Ce que dépense un étudiant à Paris.

Ce que dépense un étudiant à Paris.

Je ne puis établir ici ni le budget de dépenses des petits "fêtards", ni la manière de vivre des grands écoliers besogneux. Mais je voudrais étudier les conditions d'existence d'un étudiant moderne et dresser le "sage" budget des dépenses qu'il doit faire.

Le logis.

L'apprenti-étudiant doit dresser sa table de travail dans l'un des hôtels du pays Latin. Pour quarante francs par mois, il possédera une chambre proprette.
Qu'il ne craigne pas de chauffer, d'éclairer son "home". Ça lui coûtera environ trois louis pour l'année scolaire et lui permettra d'éviter les surprises du "poker"!
Le blanchissage de son linge personnel ne saurait être ruineux: allouons cent francs à ce chapitre.

Au restaurant.

Au quartier Latin, la plupart des restaurants livrent des portions de viande à 0,30 fr., 0,40 fr., 0,50 fr. Au "Restaurant des Etudiants", proche le musée Cluny (coopératif), les écoliers sont assurés de manger des aliments vraiment sains à 1 franc par repas, sans vin. Et l'on trouve des "chand' de vin"spéciaux où l'on se restaure pour quinze sous, dix-huit sous. Mais mieux vaut s'asseoir à la table des bouillons qui ne doivent leur renommée qu'à leur bon achat de denrées, à leur fonctionnement mathématiquement assuré, et à leur service confortable. Et je donnerai quatre francs pas jour à mon futur docteur pour le préserver de toute gastrite.

Autres chapitres.

Jadis, le "sujet" du quartier Latin "posait" au débraillé. Maintenant, il s'habille comme tout le monde. Et un jeune homme de mise modeste "doit" à peu près, annuellement, cinq cents francs à son tailleur.
Il est bon qu'un étudiant aille au café, à l'exemple de la plupart des citoyens, pour lire les journaux et les revues, soit un franc par jour.
Il est bon qu'il assiste à une représentation des pièces à la mode. Soit trente francs par an.
En un mot, pour bien se préparer à une existence normale, il lui faut apprendre à connaître son temps, d'où dépenses de toilettes diverses (chaussures,  chapeaux, cravates, gants, etc...)

Budget annuel.

Pendant les neufs mois environ que durent les différents cours du quartier Latin, notre jeune étudiant dépensera donc:

Chambre (neuf fois 40 francs)... 300 francs.
Blanchissage et service... 100 francs.
Chauffage et éclairage... 60 francs.
Restaurant (180 jours à 4 fr.)... 730 francs.
tailleur (trois complets, un pardessus, un habit tous les deux ans)... 500 francs.
Chaussures et chapeaux... 100 francs.
Café... 180 francs.
Théâtre... 30 francs.

Total: ... 2.000 francs.
Ce qui représente à peu près 230 francs par mois;
Mais nous n'avons établi là qu'un budget idéal, un budget modèle, des dépenses (livres et inscriptions exceptés) d'un étudiant parisien. bien peu de jeunes consentent, par exemple, à ne dépenser que cent quatre-vingts francs au café durant une année scolaire.

                                                                                                                                          L. R. 

Mon Dimanche, revue populaire illustrée, 8 novembre 1903.

Nota de Célestin Mira:



Etudiant bordelais, vers 1900, portant la faluche.



Une femme étudiante, dans l'avenir, vu des années 1900.
A noter, qu'on imagine l'étudiante adopter la faluche.